Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allez on y va !!! (tour du monde)

Allez on y va !!! (tour du monde)

Les aventures de deux amis faisant le tour du monde

Nouvelle Orleans Partie 3

Suite et fin de notre balade.

Promenons nous cette fois le long des maisons pour terminer visitons différents cimetières, avec une pensée pour ma Mamie loulou qui adorait visiter les cimetières et qui m'a passé sa passion.

Ciel bleu sur la ville
Ciel bleu sur la ville

Ciel bleu sur la ville

Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...
Les maisons sous le soleil...

Les maisons sous le soleil...

... Et dans la nuit
... Et dans la nuit
... Et dans la nuit
... Et dans la nuit
... Et dans la nuit
... Et dans la nuit
... Et dans la nuit

... Et dans la nuit

Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.
Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.

Les cimetières de Nouvelle Orléans présentent un aspect original, qui le distingue de l'ensemble des cimetières américains, les tombes sont érigées au-dessus du sol dés le XVIIeme Siècle, et non dedans, en raison de la présence de la nappe phréatique couvrant la plus grande partie du territoire de La Nouvelle-Orléans, située au-dessous du niveau de la mer et entrecoupés de nombreux bayous. Il était impossible de creuser le sol afin d'y enterrer les morts en pleine terre. Les pierres tombales et l'ensemble des sépultures et chapelles s'élèvent au niveau du sol et rappellent le style traditionnel des cimetières français. Le cimetière Saint-Louis no 1, le plus ancien, fut aménagé et ouvert de 1789, à la suite de l'incendie qui ravagea le précédent lieu d'enterrement en 1788. . Le cimetière N°1 possède une majorité de tombes de familles franco-louisianaises et beaucoup d'entre elles sont rédigées en langue française. Ce fut pour nous un moment agréable de se sentir un peu en France malgré les kilomètres. Un secteur du cimetière concerne les personnes de confession protestante. On y trouve également des personnalités vaudous.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jean 12/06/2015 20:42

Encore un bon article et d' excellentes photos . J'aurais bien aime voir une photo de la tombe de Marie Laveau au cimetiere St- Louis ou je me rends assez souvent .

Jean 12/06/2015 20:40

Encore un bon article et d' excellentes photos . J'aurais bien aime voir une photo de la tombe de Marie Laveau au cimetiere St- Louis ou je me rends assez souvent .