Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allez on y va !!! (tour du monde)

Allez on y va !!! (tour du monde)

Les aventures de deux amis faisant le tour du monde

Derniers jours ...

Les évènements ce sont précipités et nous voilà avec pas mal de retard à récupérer. Vous qui avez pris l'habitude de nous suivre en quasi direct nous nous en excusons.

Nous nous étions laissés à notre arrivée en argentine. En passant dans ce dernier pays d'Amérique du sud nous entrons dans un univers bien différent. Un rythme plus tranquille, c'est le retour de la flânerie, des petits cafés en terrasse etc...

A ce moment du voyage, nous avons toujours comme objectif final Ushuaia, mais notre fatigue générale et l'état de notre matériel nous font réfléchir... Nous laissons un peu de temps et on se dit arrivé à Mendoza nous prendrons le choix de nos futures destinations.

Pour ce qui est de l'autostop, l'Argentine est un peu étrange, nous sommes pris rapidement dans des contextes où ailleurs on attendait des heures et nous attendons des heures là où on nous prenait rapidement. Globalement l'Argentine est un pays où l'autostop fonctionne assez bien, mais notre usure et la chaleur nous rendent moins patients.

Passage par Cafayate ville bien agréable où l'économie du vin a une place importante et comme souvent en Amérique du sud nous trouvons nombreuses peintures murales.
Passage par Cafayate ville bien agréable où l'économie du vin a une place importante et comme souvent en Amérique du sud nous trouvons nombreuses peintures murales.
Passage par Cafayate ville bien agréable où l'économie du vin a une place importante et comme souvent en Amérique du sud nous trouvons nombreuses peintures murales.
Passage par Cafayate ville bien agréable où l'économie du vin a une place importante et comme souvent en Amérique du sud nous trouvons nombreuses peintures murales.
Passage par Cafayate ville bien agréable où l'économie du vin a une place importante et comme souvent en Amérique du sud nous trouvons nombreuses peintures murales.
Passage par Cafayate ville bien agréable où l'économie du vin a une place importante et comme souvent en Amérique du sud nous trouvons nombreuses peintures murales.

Passage par Cafayate ville bien agréable où l'économie du vin a une place importante et comme souvent en Amérique du sud nous trouvons nombreuses peintures murales.

Photo qui résume un peu la région vin , lavande et ...  grand cactus pour ne pas confondre avec le sud de la france ;-)

Photo qui résume un peu la région vin , lavande et ... grand cactus pour ne pas confondre avec le sud de la france ;-)

Maison originale à Cafayate

Maison originale à Cafayate

Notre prenons plaisir sur les longues routes de la Pampa, les argentins sont vraiment trés sympathiques, ils viennent souvent vers nous pour nous connaître, nous aider. Nous faisons ainsi beaucoup de rencontres bien agréable. 

Derniers jours ...
Sur un terrain de foot où nous avons planté la tente. Au fond une petite épicerie, après nous avoir vue une faire du stop des heures et planter la tente, les propriétaires nous ont invité à boire le maté et manger plein de pâtisseries maisons. Un exemple parmi tant d'autre de l'amabilité Argentine. C'est agréable de voir un peu partout des gens n'ayant pas peur des vagabonds et de vouloir mieux les connaître.  La vie est belle quand elle est simple comme çà.

Sur un terrain de foot où nous avons planté la tente. Au fond une petite épicerie, après nous avoir vue une faire du stop des heures et planter la tente, les propriétaires nous ont invité à boire le maté et manger plein de pâtisseries maisons. Un exemple parmi tant d'autre de l'amabilité Argentine. C'est agréable de voir un peu partout des gens n'ayant pas peur des vagabonds et de vouloir mieux les connaître. La vie est belle quand elle est simple comme çà.

A la Rioja

A la Rioja

Fabian et Marie à ce moment nous ne savions pas qu'ils seront nos derniers hébergeurs à l'improviste de notre voyage. Tout les quatre nous passeront une superbe soirée en écoutant Fabian professeur de géographie nous faisant mieux connaître son pays.

Fabian et Marie à ce moment nous ne savions pas qu'ils seront nos derniers hébergeurs à l'improviste de notre voyage. Tout les quatre nous passeront une superbe soirée en écoutant Fabian professeur de géographie nous faisant mieux connaître son pays.

Nous voilà maintenant à Mendoza, nous sommes vraiment sur les rotules et nous décidons par sagesse de ne plus atteindre Ushuaia. Nous n'avons plus la force et l'énergie de courir sur les routes dans les conditions difficiles de notre voyage (en voyageant le plus vite possible pour pouvoir gèrer le peu d'argent qui nous reste). Nous réalisons que nous aurions perdu complètement le plaisir qui reste notre vrai moteur. 

Du coup nous prenons le choix de ralentir le rythme et de profiter des dernières semaines devant nous pour avancer vers Buenos Aires tranquilement et de passer par le village de Pigue fondé par des Aveyronnais. 

En attendant nous profitons de Mendoza, une ville trés occidentale où il fait bon vivre. Parfait pour commencer à se réadapter à la vie européene: Petite boutique, petit café avec terrasse, prix trés élevés etc ... beaucoup de similitude avec sud ouest de la france.

Pourtant c'est dans ce petit cadre sympathique qu'un évènement va tout accélérer. 

Je me fais voler tout mes papiers d'identités. Le moment paisible devient une course folle, déclarartion, opposition, à la carte bleue et départ le soir même pour Buenos Aires en bus pour se mettre en règle au consulat. C'est l'évènement de trop, qui nous permet de bien réaliser que nous ne sommes plus totalement dans le voyage et que nous avons perdu notre attention. Nous décidons de précipiter notre départ. Là ce n'est que des papiers on ne veut pas que la prochaine fois ce soit le pépin physique.

Le lendemain matin dés notre arrivée on se précipite au consulat car nous sommes vendredi on veut pas laisser le WE passé. Flute pour faire un laissé passé d'urgence ils ont besoin d'un billet d'avion. On court à l'agence que nous savons la moins chère ! Catastrophe les prix sont exorbitants nous n'avons même pas cet argent sur le compte! C'est reparti à la recherche d'un café avec WIFI pour acheter un billet en ligne pour dimanche ! Ouff !!! cette fois ci les prix sont abordables pour notre porte monaie (300 euro moins cher qu'à la compagnie un truc de fou !). Recourse vers le consulat avant la fermeture du midi. C'est gagné !!! Jusqu'au bout du voyage ce sera l'aventure. 

Il nous reste maintenant un peu plus de 24 heures pour profiter de la capitale Argentine

Gare de Buenos Aires
Gare de Buenos Aires

Gare de Buenos Aires

Enfin on reprend un rythme plus paisible à l'image de Buenos Aires. C'est vraiment une capitale où il est agréable de se promerner. Les gens prennent le temps de flâner ou discuter. 

La ville est riche artistiquement, des musées, théâtres, galleries, Opéra etc ... san soublier les artistes de rues. Partout nous resentons l'âme du Tango, une véritable institution ici (par exemple l'image de Carlos Gardel partout dans la ville).

L'architecture nous impressionne, tout le long de la balade, mais pas autant que le cimetière Ricoleta où les grands d'Argentine sont enterrés dans des sépultures immenses aux styles différents (voir la vidéo).

Autre surprise un superbe théâtre transformé en libraire où la scène devient un café de lecture et les blacons des lieux où les clients peuvent lire en toute tranquilité dans de superbes fauteuils feutrés. Nous sommes loins des lecteurs de BD que nous devons enjambés dans les grandes libraires ou grande surface en france. C'est çà la classe Argentine !

 

Buenos Aires paisible

Buenos Aires paisible

Quelques vues de Buenos Aires
Quelques vues de Buenos Aires
Quelques vues de Buenos Aires
Quelques vues de Buenos Aires
Quelques vues de Buenos Aires

Quelques vues de Buenos Aires

Buenos Aires artistique
Buenos Aires artistique
Buenos Aires artistique
Buenos Aires artistique
Buenos Aires artistique
Buenos Aires artistique

Buenos Aires artistique

L'opéra de Buenos Aires
L'opéra de Buenos Aires

L'opéra de Buenos Aires

Superbe librairie
Superbe librairie
Superbe librairie
Superbe librairie
Superbe librairie
Superbe librairie
Superbe librairie
Superbe librairie

Superbe librairie

Le matin avant notre départ, dernière petite balade en terre inconue de notre voyage au milieu des fresques murales. L'émotion commence à monter, drole d'impression de fin d'aventure au quotidien. C'et aussi ce sentiment étrange de laisser derrière nous ces centaines de rencontres à travers le monde qui auront changer notre regard sur la richesse humaine.

Prochainement, nous vous raconterons notre retour.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mamie 12/11/2015 07:49

voyage sublime , bonheur sans pareil , grand merci à vous deux ; gros bisous .

Nathalie 09/11/2015 12:58

Trop fort ce théâtre !! J'adore !